top of page

La candidature spontanée

Dernière mise à jour : 29 sept. 2022

Kit de l’étudiant



Les 3 principes de la candidature spontanée :


  • Principe d’information

a Pour une entreprise en particulier, renseignez-vous au préalable sur l’entreprise, son secteur et ses perspectives.

a Pour un poste (ou projet) particulier vous devez fournir un important travail de recherche pour recueillir des informations (presse économique, forums de discussions...).


  • Principe de réalité

a Une candidature spontanée répond en principe aux exigences d’un seul poste, toutefois vous pouvez postuler pour différentes fonctions

a Evitez les candidatures spontanées pour les grands groupes, elles sont rarement retenues, sauf :

 si vous avez un profil atypique qui ne correspond à aucune des offres proposées

 si un flux de recrutement est maintenu pour compenser les départs naturels

a La situation est différente pour les petites entreprises qui étudient plus volontiers les candidatures spontanées.


  • Principe d’efficacité

a Privilégiez donc les petites entreprises

a Mettez l’accent sur la lettre de motivation

a Démontrez que votre démarche n’est pas due au hasard, mais que vous portez bien un intérêt aux projets de l’entreprise

a Adressez votre lettre à un interlocuteur précis (responsable de recrutement, voire le PDG pour les PME)

a Attention, que cela soit par courrier ou par mail, votre démarche doit absolument être accompagnée par une lettre de motivation

a Renseignez-vous sur le processus de recrutement de l’entreprise visée.


Privilégiez les petites entreprises : votre candidature sera plus appréciée car elles en reçoivent moins !


Les points clés de la candidature spontanée :


Montrez votre motivation, votre détermination, et votre confiance en vous !


La procédure à suivre :


Une candidature spontanée a pour but de créer autour de vous un réseau tout en inspirant confiance :

- L’objectif est qu’elle soit conservée par l’entreprise

- Les lettres doivent être ciblées, et correspondent aux attentes de l’interlocuteur afin de sortir du lot

- Si entretien il y a, gardez en tête que ça ne débouchera pas forcément sur votre recrutement, c’est une prise de contact, vous élargissez votre réseau.

- Le processus de recrutement d’une candidature spontanée est plus long que pour une offre d’emploi, n’hésitez pas à vous manifester. Téléphonez, votre objectif est le rendez-vous.

- Un jeune diplômé doit convaincre l’employeur qu’il n’est pas demandeur d’emploi mais qu’il offre ses services.


En résumé

- La lettre d’accompagnement d’une candidature spontanée garde la même structure qu’une lettre de motivation classique (vous, moi, nous)

- Elle doit être impactante, directe et dynamique

- Elle doit capter l’attention de votre interlocuteur

- Et montrer que vous vous êtes renseigné sur l’entreprise et êtes réellement motivé.


A éviter

- La lettre ne doit pas faire plus d’une page

- La tournure des phrases doit être claire et concise

- L’orthographe doit être irréprochable

- Évitez les formules toutes faites que le recruteur aura déjà lues cent fois.



Rédaction/conception : © UPEC partenaire de l’APEC

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page